Festival de Cannes : Toutes les palmes d’or disponibles sur les plateformes de Streaming

SensCritique
10 min readApr 20, 2023

Bonjour à toutes et tous,

À l’approche de la 76e édition du Festival de Cannes qui se déroulera du 16 au 27 mai 2023 (au Palais des festivals à Cannes) et dont le président du jury ne sera nul autre que le réalisateur suédois doublement palmé, Ruben Östlund, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs films ayant obtenu la Palme d’or. Dans ce classement défini par la note moyenne sur SensCritique, nous reviendrons sur les meilleurs films ayant reçus une Palme d’or et étant disponibles sur des plateformes de streaming.

  1. Parasite (8.3)

Le prix du film palmé le mieux noté sur SensCritique revient au très célèbre Parasite, film de Bong Joon-Ho sorti en juin 2019. Cette 7e réalisation de l’illustre réalisateur coréen présentée en première mondiale lors de la 72e édition du Festival de Cannes a énormément fait parler d’elle en rasant tous les prix à l’international. Avec une note globale de 8.3 et plus de 90% de notes positives, Parasite devient le 3ème film de la décennie 2010 à atteindre et dépasser la moyenne de 8 avec Whiplash et Spider-Man — New Generation. Il se hisse donc tout naturellement à la 1ère place du top des meilleurs films du réalisateur Bong Joon-ho ainsi que celui des meilleurs films de 2019 selon les membres de SensCritique. Et comme le dit si bien AnneSchneider dans sa critique: « Par sa puissante maîtrise et l’exceptionnelle équipe technique dont il a su s’entourer, le maître coréen signe véritablement une œuvre d’art totale. »

À découvrir sur Prime Video

2. Pulp Fiction (8.3)

Projeté pour la première fois lors de la 47e édition du Festival de Cannes, Pulp Fiction, film du célèbre réalisateur Quentin Tarantino, se hisse à la 2e place de ce classement. Avec une moyenne de 8.3 et plus de 220.000 notes, le film est considéré comme le meilleur des années 90 selon les membres et est le second film le plus noté de SensCritique derrière Fight Club. Cet incontournable en matière de films de gangsters américains a lui aussi été fortement récompensé. Avec son casting cinq étoiles, Pulp Fiction est souvent considéré comme, en reprenant les mots de la critique de Strangelove : « un chef d’œuvre du début à la fin et une plongée, la tête la première, dans l’univers fou et unique de Quentin Tarantino. » La structure et le style non conventionnels de Pulp Fiction en ont fait de lui un film culte, ainsi que celui de référence de l’illustre Quentin Tarantino. Clairement un indémodable dont personne ne devrait se priver !

À découvrir sur Netflix

3. Taxi Driver (7.9)

En troisième position nous retrouvons Taxi Driver jugé 1er parmi les meilleurs films de 1976 et 2e parmi les meilleurs films du célèbre Martin Scorsese. Avec sa note générale de 7.9, ce film est jugé comme étant le meilleur film avec Robert de Niro, sa vedette, ainsi que le 3e des meilleures Palmes d’or selon les membres de SensCritique. Comme le dit si bien Kobayashhi: « Les angles de caméras, les plans, la lumière, l’ingéniosité d’utiliser le reflet des rétroviseurs, l’ensemble est tout bonnement hypnotique, de quoi jubiler en songeant à notre place privilégiée de passager se laissant balader dans les lieux les plus les plus lugubres. » Embarquez donc avec nous dans ce voyage en plein cœur des rues de New York.

À découvrir sur Netflix

4. Le Pianiste (7.8)

Recueillant une note générale de 7.8, le drame historique franco-polono-germano-britannique de Roman Polanski, Le Pianiste, est considéré comme le meilleur film primé aux César selon les membres de SensCritique. Décrochant de nombreuses récompenses notamment au cours des Oscars 2003, cette adaptation du roman autobiographique homonyme éponyme fut un triomphe tout aussi bien critique que commercial. Comme nous le dit si bien Grard-Rocher : « Ce film est réalisé avec beaucoup de tact, en évitant les clichés qui souvent en pareil sujet font légion. Le déroulement de ce drame nous emmène naturellement au gré des évènements, tel un documentaire, sur cette douloureuse période. » Le Pianiste se hisse ainsi à la 3e place du top des meilleurs films sur la Seconde Guerre mondiale.

À découvrir sur Prime Video

5. La dolce vita (7.8)

La comédie dramatique, La dolce vita, signée Federico Fellini se situe à la 5e place de ce classement des meilleurs films palmés. Pourtant accueilli lors de sa sortie par un scandale notamment dû à sa description d’une société débauchée, ce film italo-français s’est vu recevoir la Palme d’or lors du 13e festival de Cannes en 1960. Avec sa note moyenne de 7.8, La dolce vita se hisse à la 8e place parmi les meilleurs films de 1960 et à la 5e parmi le top des meilleurs films italiens selon les membres de SensCritique. « La Dolce Vita, plus que toute autre chose, retranscrit avec force et poésie la perte des valeurs, la chute des êtres, et l’avènement de la décadence » selon Procol-Harum.

À découvrir sur Canal+

6. Le Guépard (7.6)

À la 6e place nous retrouvons le film franco-italien Le Guépard réalisé par Luchino Visconti et ayant reçu la Palme d’or en 1963. Ce drame historique est considéré comme « une œuvre immense, tant sur le fond que la forme où Visconti nous imprègne de l’ambiance crépusculaire de ce monde à reconstruire et nous plonge littéralement dans une œuvre aussi passionnante qu’émouvante » selon Docteur_Jivago. Avec sa moyenne de 7.6, Le Guépard fait partie des meilleurs Palmes d’or (17e), meilleurs films de 1963 (5e) et meilleurs films avec Alain Delon (5e) selon les membres de SensCritique.

À découvrir sur Netflix
(Dépêchez-vous, le film quitte la plateforme le 30 avril !)

7. La Classe ouvrière va au paradis (7.5)

Avec 556 notes, ce drame italien, réalisé par Elio Petri, reste assez méconnu malgré l’obtention de sa Palme d’or en 1971. Possédant une note générale de 7.5, il figure à la 7e place parmi le top des meilleurs films avec Gian Maria Volonté selon les membres SensCritique. Intrigué.e.s par ce film ? Dans sa critique, DuanerTeuguaf vous donnera encore plus envie de vous y intéresser : « La Classe ouvrière va au paradis est plein de nuances sous des dehors de brutalité, comme le jeu de Gian Maria Volonté, parfait en bête de somme, bête traquée d’ailleurs, qui ne peut trouver de réconfort qu’auprès du sublime Salvo Randone, ne trouvant pour sa part le sien que dans la folie.»

À découvrir sur Prime Video et Canal+

8. L’Arbre aux sabots (7.4)

Avec une moyenne de 7.4, L’Arbre aux sabots se hisse à la 8e place de ce classement. Figurant dans seulement deux tops, il constitue le film le plus méconnue de ce classement avec seulement 389 notes. Malgré la faible quantité de critiques et de notes sur SensCritique, ce film italien réalisé par Ermanno Olmi et sorti en 1978 est considéré comme une œuvre majeure du cinéma italien. Cette fois-ci c’est SanFelice qui nous le vend le mieux: « Ce film est une de ces merveilles inconnues, une de ces pépites qu’il faut aller chercher avec curiosité. Tout y est magnifique. »

À découvrir sur Netflix

9. La Chambre du fils (7.4)

Le détenteur de la Palme d’or de la 54e édition du festival de Cannes décroche la 9e place de ce classement ! La Chambre du fils, film italien du réalisateur Nanni Moretti et sorti en 2001, possède une belle note générale de 7.4 et figure parmi le top des meilleurs films de 2001 (26e) ainsi que dans celui des meilleurs films sur le deuil (26e). De plus, il obtient la 2e place du top des meilleurs films de Nanni Moretti selon les membres de SensCritique. Comme nous le dit si bien LeJezza dans sa critique : « Moretti livre un drame familial sur fond de deuil on ne peut plus bouleversant en prenant le temps de raconter la chose, dure et amère, avec sensibilité en évitant à tout prix de tomber dans le pathos. »

À découvrir sur Canal+

10. Le Ruban blanc (7.3)

Nous continuons dans ce classement avec le film Le Ruban blanc réalisé Michael Haneke et sorti en 2009. Avec sa moyenne de 7.3, il obtient la 10e place parmi les meilleurs films ayant reçus une Palme d’or et étant disponibles sur des plateformes de streaming. Obtenteur de plusieurs prix (dont un Golden Globe) et nommé pour l’Oscar et le César du meilleur film étranger 2010, ce film franco-germano-italo-autrichien est jugé 3e parmi le top des meilleurs films de Michael Haneke et 22e parmi les meilleurs films de 2009 selon la communauté SensCritique. Ce film assez méconnu est très joliment décrit dans la critique d’Aurea: « Un film que je qualifierai de joyau d’une absolue pureté, à commencer par ses photos sublimes, en noir et blanc, écrin symbolique du bien et du mal dans ce petit village d’Allemagne entre 1913 et 1914. »

À découvrir sur OCS

11. Sailor & Lula (7.2)

En 11e place, nous retrouvons nul autre que Sailor et Lula de l’illustre David Lynch. Récompensé par l’obtention de la Palme d’or lors du festival de Cannes en 1990, il se hisse à la 7e place parmi le top des meilleurs films de David Lynch selon la communauté SensCritique. Malgré un démarrage modeste pour son premier week-end en salles aux États-Unis et une une 10e place au box-office américain, Sailor et Lula possède une moyenne de 7.2 sur SensCritique. Si vous hésitez encore à vous embarquer dans ce « road movie », la critique d’OkaLiptus vous convaincra sûrement: « Odyssée rock et folk, épopée sanglante, amour entier et inconditionnel, puissante envie de liberté, terres sauvages, fascination pour des personnages victimes de troubles psychiques et psychiatriques, Sailor et Lula est à la fois classique, lyrique et hors normes. » Bon voyage !

À découvrir sur Canal+

12. Dumbo (6.7)

Cette 12e place en surprendra sûrement plus d’un, mais elle est en effet détenue par Dumbo, le célèbre long-métrage d’animation nous venant tout droit des studios Disney ! Avec sa moyenne de 6.7, le 4e « Classique d’animation » des studios Disney se classe parmi les plus grands sur SensCritique. Cette « ode à la tolérance » se place à la 2e place parmi le top des meilleurs films de 1941 et 3e pour les films sur le cirque. Walter-Mouse nous le décrit parfaitement dans sa critique : « Création marquante et importante, Dumbo est un film d’animation créativement fou, très drôle, très émouvant avec une vraie patte! Mignon tout plein et imaginatif. » N’oubliez pas les mouchoirs !

À découvrir sur Disney+

13. Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (6.5)

Obtenteur de la Palme d’or de 2010, nous retrouvons Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures à la 13e et avant-dernière place de ce classement. Malgré sa faible distribution notamment en France lors de sa sortie, le film de Apichatpong Weerasethakul dont la note générale s’élève à 6.5 selon les membres de SensCritique fut accueilli avec beaucoup d’enthousiasme de la part de la critique. Vivienn nous en parle un peu plus : « Oncle Boonmee est un film qui ne ressemble à aucun autre. Il est donc normal d’être déstabilisé, en bien comme en mal, face à cette œuvre qui ne semble respecter aucun code narratif, visuel ou émotionnel du cinéma contemporain. Dit plus simplement, Oncle Boonmee est un film novateur. » Jugé 2e meilleur film thaïlandais selon la communauté SensCritique, nous vous proposons de vous pencher sur ce film souvent caractérisé de “magique” par les spectateurs.

À découvrir sur OCS

14. Titane (6.1)

Pour finir ce classement en beauté, la 14e et dernière place revient au film franco-belge de la réalisatrice et scénariste française Julia Ducournau: Titane ! Sa note générale s’élève à 6.1 et il figure à la 3e place du top des meilleurs films français de 2021 ainsi qu’à la 6e place des meilleurs films de 2021 selon la communauté SensCritique. Malgré son sacre à Cannes, le film divise les utilisateurs certains jugeant l’histoire confuse et peu crédible, comme le dit alsacienparisien : « J’ai trouvé l’histoire totalement tirée par les cheveux, voguant en permanence entre un semblant de normalité et un fantastique extrême et poussif, voire parfois grandiloquent. ». Certains reconnaissent cependant le style assumé volontairement gore de la réalisatrice comme le fait ici micktaylor78 : « Nous avons là une grande cinéaste, qui ne lâche rien, assume un genre sanguin et sensible, d’auteur mais jamais condescendant, et capable d’exprimer visuellement des idées insensées sans jamais être ridicules à l’image. » Âmes sensibles, s’abstenir !

À découvrir sur Canal+

--

--